• la CHUTE, ou mon quotidien à Helsinki...

     « L'homme en tant qu'homme ne peut vivre Horizontalement ». C'est de Bachelard. Moi je me pose la question : Et l'homme en tant qu'Erasmus ? Non je me pose la question car depuis 3 semaines j'ai un petit peu de mal à rester à la verticale. Non pas à cause du sommeil, mais à cause de cette ville qui s'est transformée en gigantesque plaque de verglas.

    Après cette accroche de toute beauté, jetons nous dans le vide du sujet...<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Ici on arrête pas de tomber. Ceux qui m'ont vu traverser des rames entières de Tramway à Bordeaux à chaque coup de frein me diront que je n'ai pas un sens de l'équilibre ultra performant. C'est vrai j'ai peu d'équilibre, mais je tombe pourtant très rarement. Je suis même l'être humain le plus vertical que je connaisse. L'esprit cascadeur ne m'habite pas. Incapable de faire un vrai plongeon, que ce soit dans un but de foot ou dans une piscine. Je redoute toute situation ou je n'aurai pas les pieds sur terre...

    <o:p> </o:p>Eh bien ce temps là est révolu. Helsinki m'a appris à tomber. A me vautrer lamentablement. Et à ne plus le redouter. Il faut dire qu'ici, depuis 3 semaines, ça glisse dur. Donc Bibi se casse la figure 4 ou 5 fois par semaine, et il n'est pas le seul. <o:p> </o:p>

    Souvent, la chute arrive quand on y pense le moins, c'est-à-dire en retour de soirée...Mais elle arrive aussi quand on est hyper concentré, en pleine journée...

    La Chute peut être grave et t'exploser ton Erasmus : Nous disons au revoir aujourd'hui à Natasha, notre écossaise préférée, qui s'est broyé un pied il y a 15 jours, et qui rentre donc pour un mois at home...Donc la Chute n'est pas forcément drôle. Mais elle l'est souvent. <o:p> </o:p>

    La chute est plus ou moins spectaculaire : Il y a la petite glissade sur 50 cm, le dérapage non-controlé, qui ne te fais pas tomber mais juste sursauter, perdre une seconde l'équilibre, agiter les bras n'importe comment pour le récupérer, laisser échapper un Putain ou un Joder ou un Vittu ou un Fuck et repartir comme si de rien était, honteux, entouré de gens qui font semblant de ne rien avoir vu. Ca arrive toute la journée. Puis il y a la vraie chute. La neige qui recouvre la limite du trottoir et vlan. Une plaque pas vue et vlan, sur les fesses en une demi seconde.

    Il y a aussi la chute semi provoquée, à savoir la chute qui intervient à la fin d'une glissade volontaire, après prise d'élan. Un peu comme cette vidéo que beaucoup ont vu, ou je chute lamentablement après une glissade, dans une rue en bas de chez moi...<o:p> </o:p>

    Il y a la chute totalement provoquée, à savoir quand tu cours et que tu te jette dans un champ de poudreuse en Laponie, quand tu pousse quelqu'un, ou quand  –et là je suis un spécialiste incontestable- tu prends un de tes potes pour cible au cours d'une ballade, tu te places 10 m derrière lui un peu sur le coté, et tu cours et t'envoie un superbe tacle glissé qui ne laisse aucune chance à ta proie. Souvent ca le fait rire car il est bourré, et toi aussi d'ailleurs.

    Il y a aussi la chute causée non pas par le verglas mais par le froid. Je m'explique en prenant un exemple concret. Tu es en Laponie, sauna, et tout le monde décide d'aller se jeter dehors dans la neige. Très bien. Déjà tu cours pour y aller, et quand tu y es, ben ça brule, donc tu cours encore plus vite pour revenir dans le sauna. Tu as les pieds mouillés, un chalet à traverser, des tapis partout, mais tu n'a qu'une idée en tête, courir. Chute assurée. Surtout quand l'étroit couloir à traverser est obstrué par un des tiroirs ouverts du lave vaisselle... Ma pire chute de l'année...une tasse cassée, une coupure au poignée et un bon gros bleu sur la hanche...<o:p> </o:p>

    Car la Chute c'est ça aussi : c'est se réveiller un ma...un après midi, et se découvrir des bleus, des contusions, et des éraflures sans savoir du tout comment elles sont arrivées là...

    Et pour trouver une chute à ce post, je vais sur Evene.fr, je tape chute, je prends la première citation marrante « Toutes les chutes, sont mauvaises, sauf celle des reins », et tiens allez je vous envoie même la citation du jour, car elle a aussi un petit lien avec mon séjour ici : « Etre pompette, c'était sentir tourner le monde et en être le roi »... Voilà ! Sinon pour donner des nouvelles d'ici... ben... fait pas chaud.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Février 2007 à 16:37
    Chapka l'artiste
    Un des plus beaux posts, tous blogs confondus.
    2
    gourg
    Dimanche 11 Février 2007 à 19:16
    kiitos hyvaa
    kiitos ! Le pire c que c tout ca est vrai...Chaque jour g mal à qque chose et je suis incapable de dire pourquoi ! Avant-hier le genou, hier la hanche, aujourd'hui le tendon d'Achile... c completement dingue.
    3
    Dimanche 11 Février 2007 à 23:26
    Fall & Winter
    Un des plus beaux posts, oui, mais pour la fameuse video, il y a presque prescription. Quoique le fait de se marrer en tombant...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :